Vous le savez déjà, depuis quelques temps je teste des nouvelles farines, avec plus ou moins de succès, hum... Mais je trouve que je m'en sors de mieux en mieux !

IMG_20131029_081917 IMG_20131029_082200

Hier soir je me suis attelée à un grand classique, la tarte aux pommes, avec deux objectifs :

- faire plaisir à ma collègue destinataire de la tarte surprise pour son anniversaire, en mettant plein de bonnes choses dedans qui sont bonnes pour la santé ET pour l'estomac ET pour les yeux,

- faire mieux que la pâte à tarte du commerce dépliée, pot de compote déversé, et lamelles de pommes déposées. Parce que déjà la pâte du commerce, c'est archi-beurk, et aussi parce que j'ai reçu un ENORME cageot de pommes bio en provenance directe de Padirac, donc ç'aurait été vraiment dommage de prendre des pommes et des compotes du commerce.

Donc j'ai bricolé une recette, que je ne vous dévoile que maintenant. Oui parce que j'ai fait la tarte hier soir, on l'a dévorée aujourd'hui, mais pour garder l'effet de surprise, je ne peux poster la recette que ce soir. C'est compliqué hein ?

Alors pour cette tarte aux pommes, je me suis dit que la pâte, contrairement à ce que je pensais avant, c'est quand même une partie essentielle, avec un potentiel de variation... pfiouuu... presque infini ! Mais bon, j'ai quand même voulu rester dans le classique, donc j'y ai mis :

- de la farine de petit épeautre et de la farine de riz : à bas le blé moderne, j'ai préféré le petit épeautre qui est d'une part moins industriel, mais aussi nutritionnellement plus intéressant. J'ai choisi des farines respectivement intégrale et complète, pour apporter des minéraux, des fibres et des vitamines en plus des glucides. Et puis bien sûr, même si personne n'est intolérant parmi les mangeurs, ces farines sont respectivement avec peu et sans gluten.

- de l'huile de coco à la place du beurre, parce que c'est plein de bon gras et de gras digeste, contrairement au beurre. Y a peut-être pas le goût du beurre, mais je vous assure qu'un petit goût de coco à peine perceptible dans les pâtes à tarte, c'est sublime et ça vaut bien le beurre vu et revu !

- de la cannelle, parce que je me disais que c'était bien aussi de parfumer la pâte !

- des graines de lin, pleines d'oméga 3, mais aussi pour décorer, je suis devenue une fan de ces petites graines pour donner de l'originalité aux tartes ! Pour les tartes salées, je recommande par exemple des graines de cumin, et du curcuma pour colorer la pâte en jaune.

IMG_20131029_082054

Pour réaliser le fond de tarte, vous aurez besoin de :

- 100g de farine de petit épeautre,

- 100g de farine de riz,

- 40g d'huile de coco à faire fondre au bain-marie,

- 10g de graines de lin,

- 1 petite cuillère à soupe de cannelle, selon les goûts, moi j'adore !

- 1 grosse cuillère à soupe de miel,

- 4g de levure chimique,

- environ 5 cl d'eau.

Pour la garniture :

- 1kg de pommes (faut prévoir large vu les "pertes" en cours de cuisson si vous êtes aussi gourmand que moi !!) de type reinettes rouges, reinettes grises, gala, etc.

- 5g d'huile,

- 2 belles pommes pour la décoration du dessus,

- un verre d'eau.

Pour la réalisation :

Mélanger les ingrédients secs de la tarte : les farines, les graines, la cannelle et la levure. Ajouter ensuite l'huile de coco fondue et le miel, bien mélanger. Il faut ensuite mettre l'eau au fur et à mesure, mais très doucement ! quelques gouttes peuvent changer complètement la texture ! Ajouter donc l'eau jusqu'à ce que la pâte devienne homogène et élastique. La laisser reposer en boule pendant que vous préparez le reste.

Eplucher et couper les pommes en morceaux (sauf les deux belles), mettre dans une casserole avec l'huile de coco. Laisser cuire à feu très doux pendant une heure environ, selon la consistance que vous aimez, en rajoutant un peu d'eau si les pommes ne sont pas assez juteuses, pour que le fond n'accroche pas. Lorsque la compote est prête, laisser un peu refroidir.

Pendant ce temps, préchauffez le four à 180°C. Étaler la boule de pâte au rouleau, la plus fine possible (selon vos goûts), et la placer dans un plat à tarte. Cuire le fond de tarte à blanc 10 à 13 minutes sans la faire dorer : piquer la pâte à la fourchette, placer un papier sulfurisé sur la pâte, puis placer un deuxième plat plus petit ou verser des billes de cuisson ou des pois chiches, pour éviter que la pâte ne cloque pendant qu'elle cuit.

Lorsque le fond de tarte est cuit, étaler la compote de pomme. Éplucher les deux pommes restantes, couper en 4 quartiers, enlever délicatement le trognon, puis couper des tranches de 1 à 2 mm d'épaisseur. Pour placer les tranches sur la compote, commencer par l'extérieur, et poser les tranches côte à côte en cercle. Lorsque le cercle est terminé, commencer un cercle plus petit, un tout petit peu à cheval sur le premier. Continuer jusqu'à faire une rosace au centre de la tarte.

IMG_20131029_082252

Mettre au four 20 min à 180°C à nouveau : les pommes du dessus doivent "sécher", mais la croûte ne doit pas trop dorer voire noircir.

Lorsque c'est cuit, laisser refroidir ! vous pouvez déguster tiède, mais je l'ai trouvée bien meilleure le lendemain, quand la compote a légèrement imbibé la pâte qui devient ainsi plus souple.

Bon appétit !